Les noms de domaine – une nouvelle source de créativité langagière

Publication: Chapter in book/Conference proceedingChapter in edited volume

Abstract

Le choix de noms de domaine (NDD) - habituellement appelés « adresses internet / web » - ne s'appuie pas seulement sur la sélection de termes génériques ainsi que sur les pratiques les plus diverses de la formation des mots et le fond phraséologique mais aussi sur des techniques davantage marquées, dont les jeux de mots au sens large. Le panorama de ces créations inclut par exemple le télescopage, les graphies phonétisantes, les jeux de mots paronymiques, fondés sur des ressemblances, les doubles sens ou les permutations du type « verlan ». Le métissage technico-linguistique sous la contrainte d'une normalisation spécifique introduit la possibilité de jouer avec certaines extensions : elles subissent le « détournement » de leur sphère géographique pour être réinterprétées ou intégrées dans des vocables ou syntagmes choisis. Dans le meilleur des cas, des NDD à la fois frappants et parlants atteignent plusieurs objectifs d'un seul coup : ils attirent l'attention, se mémorisent aisément et transmettent un message. La contribution se propose de répertorier les variétés exploitant des schémas éprouvés ainsi que d'identifier et classifier celles qui sont intrinsèquement liées aux conditions et normes caractéristiques du système de NDD (élargi considérablement suite à l'introduction des « New generic Top Level Domains »).
Original languageFrench
Title of host publicationJeux de mots, textes et contextes (The Dynamics of Wordplay / La dynamique du jeu de mots 7)
Editors Winter-Froemel, Esme / Demeulenaere, Alex
Place of PublicationBerlin & Boston
Publisherde Gruyter
Pages289 - 314
ISBN (Print)978-3-11-058638-1
DOIs
Publication statusPublished - 2018

Austrian Classification of Fields of Science and Technology (ÖFOS)

  • 508007 Communication science
  • 508009 Media research
  • 602004 General linguistics
  • 602042 Romance studies
  • 602041 Rhetoric

Cite this