Regional economic growth and steady states with free factor movement: theory and evidence from Europe

Sascha Sardadvar

Publication: Scientific journalJournal articlepeer-review

Abstract

This paper develops a spatial theoretical growth model in order to study the impact of physical and human capital relocations on the growth of open economies. Analytical and simulation results show how the respective neighbours determine an economy's development, why convergence and divergence may alternate in the medium-run, and that interregional migration as a consequence of interregional wage inequalities causes disparities to prevail in the long-run. The empirical part applies spatial econometric specifications for European regions on the NUTS2 level for the observation period 2000-2013. The estimations underline the importance of human capital endowments and its relation with spatial location.

L'article présente un modèle théorique spatial de la croissance permettant d'étudier l'effet de relocations de capital physique et humain sur la croissance des économies ouvertes.
Les résultats analytiques et à base de simulations démontrent la manière dont le développement d'une économie est influencé par ses voisins respectifs et indiquent comment, à moyen-terme, la convergence et la divergence peuvent s'alterner et que la migration interrégionale due aux différences salariales entraîne une prévalence de disparités à long-terme.
Dans la partie empirique, des spécifications économétriques spatiales sont employées pour les régions Européennes au niveau NUTS2 pour la période d'observation 2000-2010. Les estimations soulignent l'importance de la dotation de capital humain et sa relation à la location spatiale.
Original languageEnglish
Pages (from-to)tba
JournalRégion et Développement
Volume43
Issue number1
Publication statusPublished - 1 Oct 2016

Cite this